Péage d'autoroute

Au péage, il fait mesurer la hauteur de son camping-car pour payer le juste tarif, sur ladepeche.fr

 

Au péage, il fait mesurer la hauteur de son camping-car

pour payer le juste tarif, sur ladepeche.fr

Le site internet de la Dépêche du Midi publie le témoignage d'un camping-cariste

qui fait régulièrement mesurer son camping-car au péage de l'autoroute, afin de

ne pas payer plus que le tarif correspondant à la hauteur de son véhicule.

Les détecteurs automatiques seraient en effet trop souvent dans l'erreur…

Beaucoup de camping-caristes trouvent les autoroutes trop chères. Le tarif affecté aux

camping-cars serait même une des bonnes raisons de ne pas emprunter l'autoroute

(voir notre article en cliquant ici). L'histoire de Christophe, racontée dans un article publié

sur le site internet de la Dépêche du Midi le 7 mai 2015, rappellera certainement

des souvenirs à bon nombre de camping-caristes.

Changement de catégorie tarifaire:
Ce père de famille toulousain a remarqué que les détecteurs situés au péage de nombreuses

autoroutes se trompent dans leur estimation. Alors que son camping-car mesure 2,88 m

de haut, le capteur du péage automatique lui facture le tarif d'un véhicule de plus de 3 m.

Quand cette mésaventure lui est arrivée au péage de Nialloux le lundi 4 mai,

le père de famille toulousain a utilisé la borne d'appel du péage automatique :

On m'a répondu que le système fonctionnait très bien, et que je devais payer le tarif classe 3.”

Appeler les gendarmes pour mesurer:
Christophe a alors demandé à ce qu'un employé de la société d'autoroute vienne en

personne mesurer son camping-car. “La personne m'a dit qu'elle était à Bordeaux,

et qu'il n'y avait personne sur place. Je n'ai pas cédé. J'ai téléphoné moi-même

à la gendarmerie. Les gendarmes sont venus mesurer la hauteur de mon camping-car :

il mesure moins de 3 m, donc il entre dans la catégorie 2. J'ai payé le juste prix,

et j'ai pu repartir. Nous sommes quand même restés bloqués 45 minutes au péage,

ma famille et moi...

Vigilance:
Une anecdote qui doit encourager les camping-caristes à la vigilance, au moment

où ils empruntent des péages automatiques.

Mais la société Vinci Autoroutes se veut toutefois rassurante. Citée par le journaliste

de la Dépêche du Midi, l'entreprise déclare que si le camping-cariste contacte les services

de l'autoroute, “le reclassement dans la classe inférieure se fait de manière instantanée

ou presque, grâce à des caméras”. Mais attention, prévient Christophe :

Si on ne fait pas attention, ça peut rapidement faire gonfler la note”.

Le journal toulousain estime à 11 € la différence de tarif entre les catégories 2 et 3,

sur un trajet Toulouse-Leucate.