Péage sur le pont d'Oléron

Le péage sur le pont d'Oléron voté par les élus de l'île 

L'information ne va pas plaire à tout le monde : les élus de l'île d'Oléron ont voté,

mercredi 17 décembre 2014, pour instaurer un péage sur le viaduc de l'île d'Oléron.

La mesure n'est pas encore tout à fait définitive, car le Conseil Général de Charente-Maritime

doit voter lui aussi, avant que le texte ne revienne aux élus du Conseil Communautaire de l'île.

Mais on peine à imaginer un revirement.

Verra-t-on bientôt un péage à l'entrée du pont de l'île d'Oléron? Très certainement.

Le Conseil communautaire de l'île a adopté mercredi 17 décembre 2014, par 23 voix contre 11,

la première version de ce projet. Le journal Sud-Ouest décrit en détail et en photo la séance du

Conseil dans son article du 18 décembre. On y apprend que des tarifs ont déjà été envisagés :

gratuité pour les Oléronnais, 12 € pour un véhicule de tourisme l'été, 6 € l'hiver,

35 et 28 euros pour les poids lourds, 2 € le passage pour les abonnés, résidents secondaires ou entrepreneurs

.” Selon toute vraisemblance, les camping-cars non poids lourds pourraient être considérés

comme des véhicules de tourisme. Mais il reste délicat de se prononcer sur ce point, la mesure

n'étant encore qu'en projet. C'est maintenant au tour du Conseil général de Charente-Maritime de voter.

Une éco-taxe pour financer la préservation du littoral
Les photos de Sud-Ouest montrent une manifestation d'opposants devant le siège du Conseil.

C'est que le projet divise, même au sein de la population oléronaise. Officiellement, la mesure

est prise pour préserver le littoral. Il s'agirait donc d'une écotaxe. C'est du moins le mot qu'utilise

le journal La Charente Libre dans un article publié sur son site internet. Le quotidien charentais

détaille les raisons qui ont amené à la création de ce péage : la baisse de la dotation de l'Etat,

une “solidarité” des touristes envers la population de l'île et les doutes de certaines personnalités

oléronaises, comme Patrick Moquay, ancien président de la communauté de communes,

qui y voit un mauvais point pour l'image de l'île : "L’image d’une île réservée aux riches,

au tourisme haut de gamme. Faisant cela, nous tournerions le dos à notre histoire qui est celle d’un tourisme populaire."

  A savoir :
• Après la Corse, dont nous annoncions dans notre article du 4 décembre 2014

qu'elle préparait une éco-taxe, l'île d'Oléron est la deuxième île ce mois-ci à invoquer

l'argument de l'écologie pour instaurer un péage.
• Le pont de l'île d'Oléron n'a pas toujours été gratuit. Un péage avait été instauré

à la création du viaduc en 1966, et n'avait été abandonné qu'en 1991.
 PeagePeage (54.5 Ko)

18/12/2014 15:44 par Antoine Chapenoire